Menu

LE COMPTE RENDU D'ACTIVITE

 Le compte rendu d’activité est un document annuel. C’est « LE » moyen d’informer le Maire sur tous les aspects du travail de la Police Municipale. Ce doit être aussi un outil pour réorienter l’activité, la compléter ou la diversifier. Le Maire peut s’y référer pour informer la population d’actions qui ont été menées dans diverses domaines et des résultats obtenus.

Ce n’est pas un moyen statistique qui annonce une suite de chiffres ou de résultats mais plutôt une analyse des compétences exercées ou non dans tous les domaines.

L’analyse doit être objective et critique et doit aborder les réussites comme les échecs.

L’accueil du public au poste, la présence et les appels téléphoniques doivent être cités dans la police administrative.

La formation du personnel, la veille juridique et le partenariat avec divers organismes publics ou privés évoqués

LA PREVENTION

 

  La police municipale participe souvent à des actions de prévention quel que soit le domaine abordé. Il faut définir les axes de préventions et informer sur ce qui a été fait, dans quels créneaux et les résultats obtenus d’une année sur l’autre.

–          Prévention routière : Sécurisation des points écoles (présence chiffrée), Intervention dans les collèges pour la vérification des cycles et autres deux-roues, campagne d’éclairage, junicode, pédibus etc.

–          Prévention santé : Lutte contre les addictions, participation à des campagnes de prévention, forum de discussion.

–          Lutte contre l’incivilité : Réunion discussions, maison de quartier.

–          Lutte contre les vols au préjudice des personnes âgées : Information dans les maisons de retraite, dans les clubs du 3éme âge.

Des chiffres peuvent étayer les actions mais ne doivent pas polluer la démarche d’information.

LA POLICE ADMINISTRATIVE

 

   La présence dissuasive (7J/7J – 24H00/24H00 – 365J/365J par exemple) sur le terrain se fait de façon continue. Il faut différencier les types de services (ordinaire, grands rassemblements, fêtes et cérémonies, les foires et marchés) ou une présence visible et rassurante doit être organisée.

De même, il faut différencier l’ilotage (patrouille pédestre de quartier) avec les services ayant un but de présence visible mais sans contacts physiques véritable (voiture). L’intermédiaire (VTT, brigades motos ou équestres) faisant des fonctions tantôt d’ilotage, tantôt d’intervention.

Les objets trouvés

Les chiens dangereux

Les enquêtes administratives et notifications.

Les fourrières

LA POLICE JUDICIAIRE

 

Le bilan est simple toutefois, il faut le nuancer dans l’espace et dans le temps ainsi que dans la typologie des faits.

Les infractions aux arrêtés de police doivent être explicitées.

Si vous aviez eu des objectifs;  indiquer s’il ont été réalisés totalement, partiellement ou peu. Citer des causes et des effets (prévention et répression par exemple pour les accidents impliquant des 2 roues)